ÇA ARRIVE À TOUT LE MONDE

LA ZIK

Vous avez lu le livre et… ouais, y a plein de musique. Beaucoup.

Tout un tas de chanteurs et de groupes qui accompagnent Denis et Sophie tout au long de leur improbable histoire. Certains, vous les connaissez par cœur, parce qu’on est né avec, ils font partie de notre vie. D’autres en revanche ne vous disent rien du tout.

Alors, ce qui serait ballot, ce serait de pas les écouter au moins une fois. Après, pas de soucis, vous avez le droit de pas aimer, manquerait plus que ça. L’important c’est d’essayer.

Certes, 120 chansons ça peut rebuter, d’aucuns diront que trop c’est trop, mais c’est comme ça, et puis c’est mon livre je fais ce que je veux. J’espère juste que ça n'empêche pas d’aimer l’histoire.

Et puis vous avez de la chance, j’aurais pu en mettre 2.000, ou bien plus encore.

Allez, bonne écoute, qu’Elvis vous bénisse.


Les morceaux sont listés par ordre d’apparition dans le livre (le nº de page correspond à l'édition papier), et vous pouvez donner une note à chacun d'eux (1 à 5 étoiles).

The Stranglers
- Always the sun
Page : 9
Always the sun
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 375

Extrait du livre :
La salle de bains est nette évidement, au milieu des parfums attend sagement la petite enceinte Bluetooth avec laquelle elle a écouté pendant sa toilette une sélection de chansons qui fêtaient le soleil, chacune à leur façon, des Stranglers aux Négresses Vertes, en passant par...


Négresses Vertes
- Voilà l’été
Page : 9
Voilà l’été
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 535

Extrait du livre :
La salle de bains est nette évidement, au milieu des parfums attend sagement la petite enceinte Bluetooth avec laquelle elle a écouté pendant sa toilette une sélection de chansons qui fêtaient le soleil, chacune à leur façon, des Stranglers aux Négresses Vertes, en passant par...


Bob Marley
- Sun is shining
Page : 9
Sun is shining
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 481

Extrait du livre :
...avec laquelle elle a écouté pendant sa toilette une sélection de chansons qui fêtaient le soleil, chacune à leur façon, des Stranglers aux Négresses Vertes, en passant par Bob Marley, Voulzy et Otzeki.


Laurent Voulzy
- Le soleil donne
Page : 9
Le soleil donne
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 252

Extrait du livre :
...avec laquelle elle a écouté pendant sa toilette une sélection de chansons qui fêtaient le soleil, chacune à leur façon, des Stranglers aux Négresses Vertes, en passant par Bob Marley, Voulzy et Otzeki.


Otzeki
- Sun is rising
Page : 9
Sun is rising
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 389

Extrait du livre :
...avec laquelle elle a écouté pendant sa toilette une sélection de chansons qui fêtaient le soleil, chacune à leur façon, des Stranglers aux Négresses Vertes, en passant par Bob Marley, Voulzy et Otzeki.


Judah Warsky
- Marre de tout
Page : 14
Marre de tout
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 512

Extrait du livre :
Parfois la musique qu’il écoute coïncide pleinement avec le moment. Là c’est Judah Warsky, qui en a Marre De Tout, comme lui. Il ne sait pas d’où sort ce morceau, entre chanson française et techno-pop légère.


Edwyn Collins
- A girl like you
Page : 23
A girl like you
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 144

Extrait du livre :
A Girl Like You d’Edwyn Collins à fond dans les oreilles, il devine plus qu’il n’entend qu’on lui dit « Désolée ! », il est surtout frappé par le regard incendiaire qui semble dire « Si jamais t’as taché ma robe pauvre naze, je t’arrache les yeux et les testicules et je remets le tout à l’envers ».


Lionel Richie
- All night long
Page : 43
All night long
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 95

Extrait du livre :
À peine un doux ronronnement électrique, alors qu’il l’aurait plutôt vue émettant à plein tube All night long, de Lionel Ritchie. Il n’est pas fan de ce chanteur, mais il adore cette chanson, elle lui file une pêche du tonnerre...


Joy Division
- Love will tear us apart
Page : 47
Love will tear us apart
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 321

Extrait du livre :
...sauf un matin, quinze mois auparavant, elle était arrivée au bureau incapable d’effacer une mine épouvantable, lugubre comme une chanson de Joy Division. Il ne connaît rien du répertoire de ce groupe, mais un jour, lors d’un dîner de Noël, elle avait essayé de lui expliquer pourquoi elle croyait mourir « avec la musique de merde » servie dans le bar dans lequel ils avaient terminé...


Dead Kennedys
- Too drunk to fuck
Page : 49
Too drunk to fuck
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 116

Extrait du livre :
— Sophie, si un jour vous surmontez toute ça et si vous vous mariez, vous m’inviterez à la noce ? On ouvrira le bal, même si c’est sur les Dead Kennedys. Elle éclate de rire. Elle l’imagine au son de Too Drunk To Fuck, Madame son épouse se lamentant que ce soit probablement vrai.


Idles (x 2)
- Mother
Page : 49
Mother
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 494

Extrait du livre :
Elle commence par emmerder son voisin, comme promis, avec sa nouvelle play-list baptisée UK for ever, dans laquelle elle accumule des groupes anglais qui n’ont pas deux ans et qui secouent ses petites enceintes avec l’énergie propre aux nouveaux nés. Elle a récemment découvert Idles, et leur chanson Mother, gros punk rock ébouriffant et salutaire à la Sleaford Mods mais avec des vrais instruments, pas un PC portable.


Sleaford Mods
- Tweet tweet tweet
Page : 49
Tweet tweet tweet
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 183

Extrait du livre :
Elle a récemment découvert Idles, et leur chanson Mother, gros punk rock ébouriffant et salutaire à la Sleaford Mods mais avec des vrais instruments, pas un PC portable.


Parquet Courts
- Content nausea
Page : 56
Content nausea
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 371

Extrait du livre :
Il sort de chez lui avec une tenue plus en accord avec la chaleur annoncée et marche d’un pas curieusement léger, écouteurs soudés aux oreilles, il se fait plusieurs morceaux de Parquet Courts à la suite, le top du punk rock new-yorkais actuel...


She wants revenge
- These things
Page : 56
These things
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 363

Extrait du livre :
...il l’imagine s’apprêtant avant de descendre rayonnante dans la rue. En plus il a juste la chanson qui colle à l’instant, These things, de She Wants Revenge, avec son refrain évocateur she’s in the bathroom, she pleasures herself. Il adorerait ça, la voir se donnant du plaisir dans sa salle de bains...


Julien Clerc
- Nouveau big bang
Page : 71
Nouveau big bang
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 354

Extrait du livre :
Il essaye de faire diversion, il ne supporte pas de voir une femme pleurer, ça le retourne dans tous les sens. Elle demande qui est Juju, il réplique « Julien Clerc, Nouveau big bang, 1990 » et propose de lui amener la cassette jeudi soir, mais ça ne l’émeut guère, elle n’aime pas les chèvres.


The Durutti Column
- Never Know
Page : 79
Never Know
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 359

Extrait du livre :
Et sorti des sentiers battus, elle avait acheté et fait installer des petites enceintes Bose qui restituait à la perfection le son cristallin de la guitare de Durutti Column, dans toutes les pièces de son appartement. Elle pouvait vivre comme ça des milliers d’années.


Patrick Coutin
- J’aime regarder les filles
Page : 94
J’aime regarder les filles
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 148

Extrait du livre :
La seconde, partir. Un endroit silencieux et tranquille, loin des stridences du quotidien. Un bord de mer où regarder les filles qui marchent sur la plage, engager Patrick Coutin et faire les choeurs sur sa chanson culte qu’il avait toujours considérée comme une ode au meilleur rock’n’roll, épique, rageuse, sexuelle, énorme...


Irene Diaz
- Crazy Love
Page : 95
Crazy Love
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 185

Extrait du livre :
Il ne manque que des danseuses tahitiennes lascives et quelques notes d’ukulélé. Il adore cette minuscule guitare, le son le transporte immédiatement là-bas, de l’autre côté de la planète. Alors il sort son portable, branche ses écouteurs, cherche Irene Diaz, et se fait Crazy Love deux fois de suite. L’une de ses perles rares, une chanteuse pleine de talent abandonnée dans le fossé par les majors...


Alan Vega
- Jukebox Babe
Page : 109
Jukebox Babe
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 426

Extrait du livre :
Sur le chemin du bureau, son téléphone le ramène sur terre, au rythme syncopé de Jukebox Babe, Alan Vega. 16 h 22. Martine l’appelle mais elle n’a pas de bonnes nouvelles, sa demande de prêt a été refusée...


Iggy Pop
- Sister Midnight
Page : 111
Sister Midnight
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 223

Extrait du livre :
Annie marque une courte pause, puis demande qui est Iggy Pop, Denis soupire, se demande comment on peut se lever le matin sans savoir qui chante Sister Midnight, il voit bien que la planète va à vau-l’eau et que tout le monde regarde ailleurs.


Jungle
- Busy Earnin’
Page : 113
Busy Earnin’
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 210

Extrait du livre :
Dans son salon elle a fait quelques pas de danse, de grands mouvements gracieux avec les bras, jolie fée éméchée envoûtée par la joyeuse et jolie musique de Jungle, Busy Earnin’, "D’accord, c’est pas du rock, mais je nierai l’avoir écoutée". Puis la fatigue accumulée, l’alcool absorbé et les mille émotions éprouvées la dirigent naturellement vers son lit...


Riz Ortelani
- Oh my love
Page : 113
Oh my love
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 181

Extrait du livre :
Elle est réveillée par son mobile. Oh My Love se fraye un chemin avec difficulté dans son cerveau endormi, jusqu’à ce qu’elle reconnaisse la chanson. Découverte dans Drive, avec son beau Ryan Gosling. Depuis qu’elle en a fait sa sonnerie d’appel, elle adore qu’on la dérange sur son smartphone, même les opérateurs en mal de clients sont les bienvenus.


John Barry
- Amicalement vôtre
Page : 119
Amicalement vôtre
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 280

Extrait du livre :
Ça commence par Amicalement Vôtre, de John Barry. Il s’imagine en milliardaire rédempteur, traquant les malandrins au volant d’une grosse voiture et passant chaque nuit dans les bras, et les gros Seins, d’une nouvelle conquête. Denis Wilde ou Denis Sinclair ?


John Williams
- Marche Impérale (Star Wars)
Page : 119
Marche Impérale (Star Wars)
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 481

Extrait du livre :
Ça enchaîne avec John Williams, La Marche impériale de Star Wars. Il enfilerait volontiers le costume de Han Solo aux commandes de son vaisseau, pour appuyer au hasard sur tout un tas de petits boutons Comme si derrière le panneau d’alu des câbles étaient vraiment branchés, filer un grand coup de latte au module censé les faire passer en hyperespace, dragouiller la princesse, se faire engueuler par son fidèle wookie à poils sur le siège d’à côté.


William Sheller
- Un homme heureux
Page : 119
Un homme heureux
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 168

Extrait du livre :
De John Williams à William Sheller, Un homme heureux. Ça l’empoigne là, ça l’oppresse ici, ça le cogne de partout, ça le replonge dans ses affres de élibataire, sans la moindre idée de comment changer de peau, car ça oui, il aimerait bien être le héros de la chanson, faire de la place pour deux et dire plein de choses au fond des yeux. De la jolie Fée Bouclée par exemple.


B52’s
- Rock Lobster
Page : 120
Rock Lobster
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 355

Extrait du livre :
Des pères putatifs du rock aux dignes héritiers au lignage incertain, des montagnes flamboyantes sous le soleil aux sables mouvants angoissants, des Fender antédiluviennes aux tablettes dernier cri, de l’insouciance trépidante des B52’s à la mélancolie ténébreuse de Lee Hazlewood...


Lee Hazlewood
- My Autumn’s done come
Page : 120
My Autumn’s done come
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 259

Extrait du livre :
...des montagnes flamboyantes sous le soleil aux sables mouvants angoissants, des Fender antédiluviennes aux tablettes dernier cri, de l’insouciance trépidante des B52’s à la mélancolie ténébreuse de Lee Hazlewood...


Cheikha Rimitti
- Lillette El Ouihda
Page : 120
Lillette El Ouihda
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 130

Extrait du livre :
...des Fender antédiluviennes aux tablettes dernier cri, de l’insouciance trépidante des B52’s à la mélancolie ténébreuse de Lee Hazlewood, de l’ensorcelante grand-mère Cheikha Rimitti au génial morveux King Krule...


King Krule
- A lizard state
Page : 120
A lizard state
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 466

Extrait du livre :
...des Fender antédiluviennes aux tablettes dernier cri, de l’insouciance trépidante des B52’s à la mélancolie ténébreuse de Lee Hazlewood, de l’ensorcelante grand-mère Cheikha Rimitti au génial morveux King Krule.


Shirley Bassey
- The Living Tree
Page : 143
The Living Tree
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 428

Extrait du livre :
Shirley Bassey l’accompagne une partie de sa promenade ensoleillée. Comme à chaque fois qu’il écoute The Living Tree, cette voix prodigieuse qui lui provoque des frissons sans fin, les violonades et les percussions martiales, il s’inquiète du devenir du monde lorsque la diva sera partie. C’est déjà pas brillant avec elle par ici, alors sans ? Il enchaîne avec Goldfinger puis The Rhythm Divine...


Shirley Bassey
- Goldfinger
Page : 143
Goldfinger
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 484

Extrait du livre :
Shirley Bassey l’accompagne une partie de sa promenade ensoleillée. Comme à chaque fois qu’il écoute The Living Tree, cette voix prodigieuse qui lui provoque des frissons sans fin, les violonades et les percussions martiales, il s’inquiète du devenir du monde lorsque la diva sera partie. C’est déjà pas brillant avec elle par ici, alors sans ? Il enchaîne avec Goldfinger puis The Rhythm Divine...


Shirley Bassey
- The Rythm Divine
Page : 143
The Rythm Divine
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 288

Extrait du livre :
Shirley Bassey l’accompagne une partie de sa promenade ensoleillée. Comme à chaque fois qu’il écoute The Living Tree, cette voix prodigieuse qui lui provoque des frissons sans fin, les violonades et les percussions martiales, il s’inquiète du devenir du monde lorsque la diva sera partie. C’est déjà pas brillant avec elle par ici, alors sans ? Il enchaîne avec Goldfinger puis The Rhythm Divine...


The Walkmen
- The rat
Page : 145
The rat
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 466

Extrait du livre :
Il rajuste ses écouteurs en les maudissant d’avance, et file faire quelques achats au son de The Rat des Walkmen et de Feel it d’Archive. Du gros rock épique, urgence dans la voix, tout ce qu’il aime, il lutte pour ne pas faire la batterie, il embrasserait toutes les filles qu’il croise.


Archive
- Feel it
Page : 145
Feel it
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 289

Extrait du livre :
Il rajuste ses écouteurs en les maudissant d’avance, et file faire quelques achats au son de The Rat des Walkmen et de Feel it d’Archive. Du gros rock épique, urgence dans la voix, tout ce qu’il aime, il lutte pour ne pas faire la batterie, il embrasserait toutes les filles qu’il croise.


Nina Simone
- Sinnerman
Page : 146
Sinnerman
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 107

Extrait du livre :
Ce sentiment de plénitude qu’il éprouve, pas une seule fois il n’intervient pendant le retour dans son quartier, une nouvelle vie commence. "C’est quand même pas compliqué de fabriquer des trucs qui font pas chier". Et comme pour célébrer cette nouvelle vie, Nina Simone lui balance Sinnerman dans les oreilles, elle le fait presque marcher en accéléré, comme dans un vieux Chaplin.


Battles
- Atlas
Page : 152
Atlas
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 421

Extrait du livre :
Il commencerait par Mother, de ces dingues d’Idles, le truc punk rock le plus rageux qu’il ait écouté depuis des siècles. Puis Battles, les mecs les plus allumés et inventifs dont il se souvienne, ça ressemble à tout et à rien.


Jamie XX
- Gosh
Page : 152
Gosh
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 228

Extrait du livre :
Puis Battles, les mecs les plus allumés et inventifs dont il se souvienne, ça ressemble à tout et à rien. Il enchaînerait avec Jamie XX, Gosh, un morceau écouté quinze mille fois sur YouTube, fasciné par l’incroyable et angoissante mise en scène de Romain Gavras.


The Blaze
- Virile
Page : 152
Virile
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 109

Extrait du livre :
Et enfin The Blaze, un des nombreux groupes que Marguerite lui a fait découvrir. L’atmosphère visuelle et acoustique des chansons de ce duo avait ce don miraculeux de l’élever vers des sommets d’ivresse, combien de fois les a-t-il écoutées en pleine nuit dans la quiétude de son appartement parisien ?


The Cure
- The kiss
Page : 204
The kiss
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 208

Extrait du livre :
Il aurait bien mis un peu de musique, un truc dévastateur pour le faire Ça arrive à tout le monde descendre de son nuage. Les Cure par exemple, et au hasard The Kiss, se laisser ébranler par la longue complainte de la guitare tourmentée et la voix torturée du gros Robert...


Rita Mitsouko
- C’est comme ça
Page : 205
C’est comme ça
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 346

Extrait du livre :
Il rejoint Béatrice sur le trottoir et admire sa silhouette glissée harmonieusement dans un strict tailleur et un chemisier vaporeux. — Vous êtes divine là-dedans aussi. Me souviens avoir vu les Rita Mitsouko en concert à Nantes, vous n’étiez pas née, Fred Chichin était habillé de sacs Félix Potin, vous devriez essayer, vous relanceriez la marque à vous toute seule.


Grace Jones
- Slave to the rhythm
Page : 210
Slave to the rhythm
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 484

Extrait du livre :
Le seul vacarme non rock’n’roll qu’il aime. Lui aussi il hurlait à peine la cloche sonnée, ça sortait du plus profond de ses petites entrailles, il détestait l’école. Il envoie un nouveau WhatsApp à Sophie pour confirmer la réservation puis enclenche la musique, Grace Jones apparaît dans une robe impossible, esclave de ses rythmes.


Koudlam
- Sunny Day
Page : 213
Sunny Day
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 473

Extrait du livre :
La perspective de se bagarrer avec un mot de passe inconnu la laisse pensive, elle regarde sa télé, voudrait être hier, c’était tellement plus simple à vivre, ne pas savoir. Elle met un peu de musique en sourdine, Koudlam et sa chanson Sunny Day l’étrangle. Elle se met à pleurer, tête baissée sur ses jambes repliées, entourées de ses bras.


Underworld
- I exhale
Page : 221
I exhale
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 141

Extrait du livre :
Elle se lève, monte le son de la musique au moment où Underworld souffle I Exhale, se retient de se mettre à danser comme elle aime, ce coulé désarticulé qu’elle affectionne, et se dirige vers la salle de bains.


Sleaford Mods
- Job Seeker
Page : 225
Job Seeker
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 366

Extrait du livre :
Elle réchauffe le café et s’en sert une tasse. Du salon lui parviennent les premières notes du morceau Jobseeker, de Sleaford Mods. Elle leur pardonne, à ce duo tellement vital, l’usage d’un unique ordinateur en lieu et place de vrais instruments, la rage et le charisme du chanteur lui suffisent. Un lyrisme abrasif, éructé avec hargne, qui donne ce souffle bouillant caractéristique des banlieues anglaises déprimées


Rolling Stones
- Sympathy for the devil
Page : 232
Sympathy for the devil
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 490

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


The Who
- Baba O’riley
Page : 232
Baba O’riley
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 241

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


The Kinks
- All day and all of the night
Page : 232
All day and all of the night
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 199

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


Pretty Things
- Rosalyn
Page : 232
Rosalyn
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 462

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


Animals
- Don’t let me be misunderstood
Page : 232
Don’t let me be misunderstood
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 306

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


Yarbirds
- Heart full of soul
Page : 232
Heart full of soul
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 317

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


Troggs
- Wild Thing
Page : 232
Wild Thing
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 287

Extrait du livre :
Des Beatles il n’aime que le jour où ils se sont séparés. Il ne comprend pas comment les British, normalement pourvus d’un goût si exquis en matière de musique, avaient pu donner leurs faveurs à ces mecs-là, quand en face s’échinaient les Stones, les Who, les Kinks, les Pretty Things, les Animals, les Yardbirds ou les Troggs. Incompréhensible, une singularité.


Charles Trenet
- Que reste-t-il
Page : 235
Que reste-t-il
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 457

Extrait du livre :
— Solange… Prenez pas ça mal, ce serait avec plaisir, je suis pas plus crétin qu’un autre, mais je suis amoureux ET de la vieille école. — Alors vous reviendrez. Elle se met à fredonner, sur un air de Trenet : — Que restera-t-il, de mon bronzage, que restera-t-il, de mon couchage… Il reprend à la volée : — Un selfie, vieux selfie, de votre ivresseu…


Ibrahim Maalouf
- True story
Page : 236
True story
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 215

Extrait du livre :
Il enclenche la musique, l’étourdissante trompette d’Ibrahim Maalouf envahit son appartement. Malgré les trente-cinq degrés du dehors, il frissonne. Il s’allonge et se laisse aller, tous les poils de son corps au garde-à-vous.


Omar Souleyman
- Bahdeni Nami
Page : 236
Bahdeni Nami
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 98

Extrait du livre :
Malgré les trente-cinq degrés du dehors, il frissonne. Il s’allonge et se laisse aller, tous les poils de son corps au garde-à-vous. Suivent le frénétique Omar Souleyman, les rockers libanais de Mashrou’Leila, le piano mystique de Bachar Mar-Khalifé et le déchirant Cheb Khaled, avant qu’il ne soit devenu super chiant.


Mashrou Leila
- Raasuk
Page : 236
Raasuk
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 332

Extrait du livre :
Malgré les trente-cinq degrés du dehors, il frissonne. Il s’allonge et se laisse aller, tous les poils de son corps au garde-à-vous. Suivent le frénétique Omar Souleyman, les rockers libanais de Mashrou’Leila, le piano mystique de Bachar Mar-Khalifé et le déchirant Cheb Khaled, avant qu’il ne soit devenu super chiant.


Cheb Khaled
- Chebba
Page : 236
Chebba
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 313

Extrait du livre :
Malgré les trente-cinq degrés du dehors, il frissonne. Il s’allonge et se laisse aller, tous les poils de son corps au garde-à-vous. Suivent le frénétique Omar Souleyman, les rockers libanais de Mashrou’Leila, le piano mystique de Bachar Mar-Khalifé et le déchirant Cheb Khaled, avant qu’il ne soit devenu super chiant.


Elvis Presley
- Suspicious minds (live Las Vegas)
Page : 246
Suspicious minds (live Las Vegas)
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 230

Extrait du livre :
Vers la fin des années cinquante, le seul golf miniature couvert de Paris, transformé en thé dansant durant un temps, est devenu par le plus grand des hasards le temple de la musique de jeunes qui ne juraient plus que par Elvis Presley et Gene Vincent, le Golf-Drouot...


Gene Vincent
- Be bop a lula
Page : 246
Be bop a lula
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 332

Extrait du livre :
Vers la fin des années cinquante, le seul golf miniature couvert de Paris, transformé en thé dansant durant un temps, est devenu par le plus grand des hasards le temple de la musique de jeunes qui ne juraient plus que par Elvis Presley et Gene Vincent, le Golf-Drouot...


Prefab Sprout
- We let the stars go
Page : 254
We let the stars go
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 226

Extrait du livre :
Chez elle, elle a un regard tendre pour son lit, elle se sent épuisée, elle s’y mettrait là maintenant, elle ferait des rêves agités. Elle abandonne l’idée en prenant une longue douche fraîche, au son de Prefab Sprout. Elle ne sait pas lequel de ces deux bienfaits bénis des dieux l’aide le plus à retrouver la paix et ses esprits.


Dead Kennedys
- California Über Alles
Page : 254
California Über Alles
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 413

Extrait du livre :
Elle achètera aussi une nouvelle voiture, électrique, petite avec toit ouvrant pour que Denis passe sa tête, connexion Bluetooth pour faire exploser les Dead Kennedys depuis son mobile, mais elle est incapable de mettre une marque ou un modèle sur ses envies...


Protomartyr
- A private understanding
Page : 263
A private understanding
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 445

Extrait du livre :
Elles passent devant un grand nombre de bars d’où s’échappe par intermittence de la musique qu’elle pourrait presque écouter, elle reconnaît même un morceau de Protomartyr, l’un de ses groupes fétiches depuis quelques temps, ça la décontenance.


Police
- Synchronicity I
Page : 269
Synchronicity I
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 136

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Béruriers Noirs
- Salut à toi
Page : 270
Salut à toi
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 407

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Olivier Mellano
- The best death
Page : 270
The best death
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 297

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


The Flamin’ Groovies
- Shake some action
Page : 270
Shake some action
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 56

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


The War on Drugs
- Under the pressure
Page : 270
Under the pressure
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 409

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Fontaines DC
- Hurricane Laughter
Page : 270
Hurricane Laughter
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 245

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Mademoiselle K
- Jamais la Paix
Page : 270
Jamais la Paix
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 203

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Libertines
- Up the bracket
Page : 270
Up the bracket
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 135

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Viagra Boys
- Just Like You
Page : 270
Just Like You
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 59

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


Mademoiselle K
- Aisément
Page : 270
Aisément
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 482

Extrait du livre :
Il revient à sa play-list aléatoire et file à la douche sous les coups de boutoir du batteur de Police sur Synchronicity I. Il se rase avec Salut à toi des Bérus et manque de se couper cinq fois, se pomponne avec Olivier Mellano, s’arrache quelques poils du nez avec les Flamin’ Groovies, se peigne avec War on Drugs, se parfume avec les Fontaines D.C., s’habille avec Mademoiselle K, prend un café avec les Libertines, fume une cigarette avec Viagra Boys. La série rock de la mort, elle lui rend le sourire. Il saura dans quoi noyer son chagrin si le dîner tourne au vinaigre. Il remet la K deux fois, Aisément et Jamais la paix, ça fait fuir les dernières strates de gris. Il aimerait bien la connaître cette fille. "Quelle pêche, K rocks !"


La Grande Sophie
- Ma Radio
Page : 270
Ma Radio
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 237

Extrait du livre :
Il l’imagine très bien son nouveau chez soi, d’autant que La Grande Sophie lui envoie Ma radio dans les oreilles, le pont musical sur la fin avec les houuuhouuu et les hanhan de la chanteuse lui fait agrandir sa terrasse aux dimensions d’un terrain de foot.


Springsteen
- One step up
Page : 275
One step up
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 476

Extrait du livre :
...il voit bien qu’il devrait être euphorique, ou tout du moins heureux, mais, et ça le chiffonne, n’y parvient pas vraiment. Et puis, comme pour le faire trébucher du mauvais côté, résonnent les premières notes de One Step Up, de Springsteen. Cette chanson le met depuis toujours dans tous ses états, le Boss a ce don inouï pour pondre des ballades d’une émouvante tristesse avec des paroles tragiques, de celles qui écrasent les coeurs et font mettre un genou à terre même des plus gaillards...


Springsteen
- Iceman
Page : 275
Iceman
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 67

Extrait du livre :
le Boss a ce don inouï pour pondre des ballades d’une émouvante tristesse avec des paroles tragiques, de celles qui écrasent les coeurs et font mettre un genou à terre même des plus gaillards. Il décide de se faire du mal, alors il enchaîne avec un autre marteau-pilon du seigneur du New Jersey, Iceman. Il remet ses lunettes noires, au cas où une fille aurait regardé dans sa direction, ça fait pas sérieux les yeux rougis...


Richard Ashcroft
- A Song for the lovers
Page : 277
A Song for the lovers
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 189

Extrait du livre :
Elle compte sept heures et quinze minutes avant le rendez-vous. Elle a le temps, rien ne presse. Elle met la musique et est accueillie par les violons de A song for the lovers, de Richard Ashcroft. Elle sourit, prémonitoire ?


Johnny Hallyday
- Souvenirs souvenirs
Page : 285
Souvenirs souvenirs
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 131

Extrait du livre :
— Arsène, j’ai une dernière chose à faire sur votre téléphone. Elle le manipule pendant quelques minutes, le lui rend et l’appelle. En guise de sonnerie, il entend les premières notes de guitare, puis la voix de Johnny Hallyday. Souvenirs souvenirs… — Demain ou lundi je vous montre comment écouter tout le répertoire du Golf-Drouot, comme si vous y étiez encore


Sonic Youth
- Eliminator Jr
Page : 287
Eliminator Jr
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 421

Extrait du livre :
Il est grand temps de se mettre en marche. Elle monte le son, alors que démarre Eliminator Jr de Sonic Youth, avec Kim Gordon au micro, la chanteuse la plus énervée de l’histoire du rock, toujours l’air de très mauvaise humeur, puis file dans sa salle de bains.


Elvis Presley
- Love me tender
Page : 299
Love me tender
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 195

Extrait du livre :
son ire, comme on dit dans les mots croisés. — Pourquoi invoquez-vous tout le temps Elvis ? Nous y voilà, le moment où elle va tout gâcher, elle va me sortir des horreurs, genre Eric Clapton ou Van Morrison. Ou Björk, avec son melon inversement proportionnel à son petit corps ! Autant y aller avec une dernière salve, avant le désastre annoncé. Il prend sa voix grave et se met à chantonner : — Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled… Il s’excuse de ne pas connaître la suite. Alors elle reprend au vol : — For my darlin’ I love you, and I always will.


Pink Turns Blue
- Your master is calling
Page : 306
Your master is calling
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 128

Extrait du livre :
Aujourd’hui plus personne ne s’habille en fonction de ses goûts musicaux, ou alors lors d’un concert, comme cette fois où il s’était retrouvé au milieu de cinq cents gothiques de tous les âges lors de la venue de Pink Turns Blue, un groupe des années 80, alors qu’il n’avait plus vu un seul corbeau à grosses semelles et la tignasse coiffée au pétard dans Paris depuis des lustres.


Wire (Colin Newman)
- Life on deck
Page : 306
Life on deck
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 356

Extrait du livre :
un groupe des années 80, alors qu’il n’avait plus vu un seul corbeau à grosses semelles et la tignasse coiffée au pétard dans Paris depuis des lustres. — Hmmmmm… Colin Newman ! Il sert et secoue les poings devant lui comme lorsque Messi fait un petit pont à Ronaldo et met un nouveau but en pleine lucarne.


Gary Numan
- Are friends electric
Page : 306
Are friends electric
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 269

Extrait du livre :
Messi fait un petit pont à Ronaldo et met un nouveau but en pleine lucarne. Il continue : — À mon tour, qui chantait Are Friends Electric ? — Gary Newman ! — Mmmm… — Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ?


Joy Division
- Transmission
Page : 306
Transmission
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 282

Extrait du livre :
— Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ? — Vous me l’ôtez de la bouche ! Une plus facile, qui était le leader de Joy Division ? — Ian Curtis. Et des Cure ? — Le gros Robert. Et de Bauhaus ? — Peter Murphy. Et de Public Image Limited ? — John Lydon ! Et des Sex Pistols ? — Le même en plus pourri. Ils rient, parfaitement rassurés.


The Cure
- A forest
Page : 306
A forest
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 119

Extrait du livre :
— Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ? — Vous me l’ôtez de la bouche ! Une plus facile, qui était le leader de Joy Division ? — Ian Curtis. Et des Cure ? — Le gros Robert. Et de Bauhaus ? — Peter Murphy. Et de Public Image Limited ? — John Lydon ! Et des Sex Pistols ? — Le même en plus pourri. Ils rient, parfaitement rassurés.


Bauhaus
- Bela Lugosi’s dead
Page : 306
Bela Lugosi’s dead
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 459

Extrait du livre :
— Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ? — Vous me l’ôtez de la bouche ! Une plus facile, qui était le leader de Joy Division ? — Ian Curtis. Et des Cure ? — Le gros Robert. Et de Bauhaus ? — Peter Murphy. Et de Public Image Limited ? — John Lydon ! Et des Sex Pistols ? — Le même en plus pourri. Ils rient, parfaitement rassurés.


Public Image
- Rise
Page : 306
Rise
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 65

Extrait du livre :
— Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ? — Vous me l’ôtez de la bouche ! Une plus facile, qui était le leader de Joy Division ? — Ian Curtis. Et des Cure ? — Le gros Robert. Et de Bauhaus ? — Peter Murphy. Et de Public Image Limited ? — John Lydon ! Et des Sex Pistols ? — Le même en plus pourri. Ils rient, parfaitement rassurés.


Sex Pistols
- God save the queen
Page : 306
God save the queen
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 259

Extrait du livre :
— Non, Numan ! Youhouuuu, ça vous scie que je puisse avoir des cheveux comme ça et connaître hein ? — Vous me l’ôtez de la bouche ! Une plus facile, qui était le leader de Joy Division ? — Ian Curtis. Et des Cure ? — Le gros Robert. Et de Bauhaus ? — Peter Murphy. Et de Public Image Limited ? — John Lydon ! Et des Sex Pistols ? — Le même en plus pourri. Ils rient, parfaitement rassurés.


Tuxedomoon
- No tears
Page : 307
No tears
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 477

Extrait du livre :
...ils continuent quelques minutes leur duel musical, une question par cuillerée, comme deux sales mômes qui se jetteraient à la tête des bonbons au goût bizarre dont personne ne veut, après les avoir un peu sucés. Elle gagne d’une courte tête, lorsque Denis se prend les pieds dans le tapis électro trash de Tuxedomoon. — Whaaaa le nuuuul eh !


The The
- Uncertain smile
Page : 311
Uncertain smile
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 95

Extrait du livre :
Ils sont accueillis par Uncertain Smile, de The The, elle est médusée. Jamais elle n’aurait cru écouter ça ailleurs que chez elle ou sur son mobile. Ils s’asseyent au bar, le barman lui fait un baisemain de loin et salue Denis énergiquement par les épaules...


Kings of Leon
- Knocked up
Page : 317
Knocked up
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 188

Extrait du livre :
Il se secoue, arrache un billet de sa poche et appelle le barman, lui file une accolade et lui dit qu’il est amoureux, que c’est le plus beau jour de sa vie, enfin des trucs simples à prononcer, oublie la monnaie et sort à son tour, alors que Kings of Leon lui rappelle avec Knocked Up qu’il aurait dû s’échauffer avant de s’élancer.


The Maccabees
- Spit it out
Page : 329
Spit it out
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 123

Extrait du livre :
Il fait chaud chez lui, dans son nouvel appartement il fera installer l’air conditionné, même pour cinq jours par an. Il s’allonge nu sur son lit et met la musique. The Maccabees, Spit It Out, ça lui file la pêche. Il fait les claviers pendant toute la chanson en se demandant pourquoi les groupes français ne sont pas capables d’avoir cette urgence épique dans les mélodies...


Cascadeur
- Walker
Page : 329
Walker
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 104

Extrait du livre :
Il s’allonge nu sur son lit et met la musique. The Maccabees, Spit It Out, ça lui file la pêche. Il fait les claviers pendant toute la chanson en se demandant pourquoi les groupes français ne sont pas capables d’avoir cette urgence épique dans les mélodies, alors que le pays produit des Cascadeur et des Chapelier Fou, des Woodkid et des Moodoïd, en pagaille, par douces brouettes électroniques entières.


Chapelier fou
- Tea tea tea
Page : 329
Tea tea tea
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 209

Extrait du livre :
Il s’allonge nu sur son lit et met la musique. The Maccabees, Spit It Out, ça lui file la pêche. Il fait les claviers pendant toute la chanson en se demandant pourquoi les groupes français ne sont pas capables d’avoir cette urgence épique dans les mélodies, alors que le pays produit des Cascadeur et des Chapelier Fou, des Woodkid et des Moodoïd, en pagaille, par douces brouettes électroniques entières.


Woodkid
- Run boy run
Page : 329
Run boy run
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 289

Extrait du livre :
Il s’allonge nu sur son lit et met la musique. The Maccabees, Spit It Out, ça lui file la pêche. Il fait les claviers pendant toute la chanson en se demandant pourquoi les groupes français ne sont pas capables d’avoir cette urgence épique dans les mélodies, alors que le pays produit des Cascadeur et des Chapelier Fou, des Woodkid et des Moodoïd, en pagaille, par douces brouettes électroniques entières.


Moodoid
- Je suis la montagne
Page : 329
Je suis la montagne
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 93

Extrait du livre :
Il s’allonge nu sur son lit et met la musique. The Maccabees, Spit It Out, ça lui file la pêche. Il fait les claviers pendant toute la chanson en se demandant pourquoi les groupes français ne sont pas capables d’avoir cette urgence épique dans les mélodies, alors que le pays produit des Cascadeur et des Chapelier Fou, des Woodkid et des Moodoïd, en pagaille, par douces brouettes électroniques entières.


Death Grips
- Guillotine
Page : 330
Guillotine
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 178

Extrait du livre :
En France les rappeurs dignes font dans le Rimbaud version Lidl, ça plaît aux brunes aux yeux d’Amélie, tandis qu’aux US ils émulent Brett Easton Ellis époque American Psycho, ça dépote autrement. Quant aux Damso, Booba et autres Jul, il se promet de les attacher aux enceintes lors d’un concert de Death Grips, jusqu’à ce qu’ils demandent pardon, aux filles surtout.


The Maccabees
- Marks to prove it
Page : 330
Marks to prove it
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 70

Extrait du livre :
il se promet de les attacher aux enceintes lors d’un concert de Death Grips, jusqu’à ce qu’ils demandent pardon, aux filles surtout. Bref, il s’en tape un peu, d’autant qu’il n’a presque rien bu, alors il en revient à ses fondamentaux et se cherche un second morceau de ses macchabées, Marks to Prove It, même recette mais cette fois il s’est redressé et il fait la batterie.


Woodentops
- Stop this car
Page : 334
Stop this car
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 312

Extrait du livre :
Pas de réponse, elle n’est pas inquiète, on est dimanche, pique-nique ou ménage. Musique. Woodentops, le fameux remix de huit minutes de Stop This Car, elle ne comprend pas pourquoi ce morceau n’est pas numéro un dans les classements depuis trente ans. Douche, toilette, regard par la fenêtre, le soleil semble prendre goût à écraser implacablement la planète.


Véronique Sanson
- Redoutable
Page : 343
Redoutable
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 243

Extrait du livre :
Alors de dépit il met de la musique de circonstance, des trucs qui mettraient Verlaine au supplice et qui feraient passer Baudelaire pour un clown de cirque, il enchaîne des chansons d’une grande mélancolie, désespérantes de tristesse, qui le tirent vers le bas. Il ose même mettre Redoutable, de Véronique Sanson, c’est si facile de se faire mal.


Samuel Barber
- Adagio pour cordes
Page : 343
Adagio pour cordes
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 58

Extrait du livre :
Pour s’achever, il met l’Adagio pour cordes, de Samuel Barber, gros coup de massue sur la tête suivi d’un mawashi geri qui lui démonte l’épaule et un truc un peu vicieux dans les rotules pour détourner l’attention pendant qu’on lui colle une taloche. Il s’affale sonné sur le canapé.


Barry Ryan
- Eloise
Page : 344
Eloise
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 479

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Herman’s Hermits
- No milk today
Page : 344
No milk today
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 147

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


The Temptations
- My girl
Page : 344
My girl
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 276

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Moody Blues
- Nights in white satin
Page : 344
Nights in white satin
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 236

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Joan Baez
- Here’s to you
Page : 344
Here’s to you
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 233

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


The Who
- My generation
Page : 344
My generation
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 245

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Jacques Dutronc
- Il est cinq heures
Page : 344
Il est cinq heures
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 185

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Françoise Hardy
- Le temps de l’amour
Page : 344
Le temps de l’amour
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 103

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


Nicoletta
- Mamy blue
Page : 344
Mamy blue
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 407

Extrait du livre :
C’est sur cette plage qu’il a entendu pour la première fois des morceaux légendaires. Eloise de Barry Ryan, No Milk Today, de Herman’s Hermits, My Girl des Temptations, Nights in White Satin des Moody Blues, Here’s to you de Joan Baez, My Generation des Who. Et des Français, Dutronc et son Paris qui s’éveille, Françoise Hardy et Le temps de l’amour, même Nicoletta, il n’a aucune honte à écouter Mamy Blue près de cinquante ans après.


The Rolling Stones
- Paint it black
Page : 344
Paint it black
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 219

Extrait du livre :
Mais surtout, et il en conserve un souvenir très net, pour les siècles des siècles, Paint It Black, LE morceau rock qui l’avait dès le départ rangé du côté des Stones face aux ineffables Beatles. Tout ce qu’on écoute à cet âge-là façonne une vie musicale entière, alors autant que ce ne soit pas trop de la merde, sinon tu finis avec Bruno Mars dans les oreilles.


The Pretenders
- Private life
Page : 344
Private life
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 247

Extrait du livre :
Il met ses écouteurs et enclenche des morceaux à haute dose d’énergie vitale. Les Pretenders, les Strokes, Let’s Go Crazy de Prince, People Have the Power de Patti Smith, les Fat White Family, qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde...


The Strokes
- What ever happened
Page : 344
What ever happened
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 412

Extrait du livre :
Il met ses écouteurs et enclenche des morceaux à haute dose d’énergie vitale. Les Pretenders, les Strokes, Let’s Go Crazy de Prince, People Have the Power de Patti Smith, les Fat White Family, qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde...


Prince
- Let’s go crazy
Page : 344
Let’s go crazy
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 320

Extrait du livre :
Il met ses écouteurs et enclenche des morceaux à haute dose d’énergie vitale. Les Pretenders, les Strokes, Let’s Go Crazy de Prince, People Have the Power de Patti Smith, les Fat White Family, qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde...


Patti Smith
- People have the power
Page : 344
People have the power
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 390

Extrait du livre :
Il met ses écouteurs et enclenche des morceaux à haute dose d’énergie vitale. Les Pretenders, les Strokes, Let’s Go Crazy de Prince, People Have the Power de Patti Smith, les Fat White Family, qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde...


The Fat White Family
- Touch the leather
Page : 344
Touch the leather
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 442

Extrait du livre :
Il met ses écouteurs et enclenche des morceaux à haute dose d’énergie vitale. Les Pretenders, les Strokes, Let’s Go Crazy de Prince, People Have the Power de Patti Smith, les Fat White Family, qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde...


Devo
- Gut feeling
Page : 345
Gut feeling
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 444

Extrait du livre :
...qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde – qui lui en avait su gré il faut bien avouer –, Devo et la grandiose montée new wave de Gut Feeling, un Daran, qui lui fait croiser les doigts pour que jamais il n’ait à dire à Sophie « Je repars », que jamais ils ne deviennent « des plantes en pot ni des fleurs en plastique »...


Daran
- Je repars
Page : 345
Je repars
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 483

Extrait du livre :
...qui avaient monté une grosse fête avec une banderole « La salope est morte » lorsque la Thatcher avait eu la délicatesse de cesser de se préoccuper des choses de ce monde – qui lui en avait su gré il faut bien avouer –, Devo et la grandiose montée new wave de Gut Feeling, un Daran, qui lui fait croiser les doigts pour que jamais il n’ait à dire à Sophie « Je repars », que jamais ils ne deviennent « des plantes en pot ni des fleurs en plastique »...


Toy
- Left myself behind
Page : 345
Left myself behind
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 102

Extrait du livre :
...et Toy, Putain Toy !, Left Myself Behind, parfois il se dit que s’il devait s’échouer sur une île déserte, alors que ce soit avec cette chanson rock stratosphérique. Il se voit bien reprenant connaissance la tête dans le sable, les pieds léchés par les vagues, la cassette dans la poche de sa chemise. Ça lui prendrait des années pour construire un lecteur en bambou et coquillages, il ne serait pas peu fier de la membrane des enceintes faites en poils de noix de coco. Le tout serait alimenté par une astucieuse roue à aube mue par une jolie cascade au milieu de l’île. "Y a un problème avec le mot astucieuse ?" Dès les premières notes, il ramasserait plein de gros cailloux pour former un message qui puisse se voir de très haut et de très loin, "Foutez le camp, je suis très bien ici".


Sid Vicious
- My way
Page : 345
My way
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 97

Extrait du livre :
Lorsqu’il arrive en vue du restaurant, il s’arrête un instant sur un banc dans la rue et cherche un dernier morceau, un truc vraiment vicieux et plein de hargne, il monte le son au maximum, appuie sur play et ferme les yeux. Sid Vicious, éphémère bassiste des Sex Pistols, avait été incontestablement un crétin, pété d’alcool et de dope, sans aucun talent musical, mais sa version de My Way l’avait mis au panthéon des icônes punk rock. Et ça fait quarante ans que Denis s’insuffle sa dose au moins une fois par mois, comme d’autres se changent le sang dans une clinique suisse...


Elvis Presley
- Can’t Help Falling in Love
Page : 375
Can’t Help Falling in Love
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 274

Extrait du livre :
Il atterrit mollement devant eux, alors que résonne Can’t Help Falling in Love, la dernière chanson qu’il avait interprétée en public, quelques jours avant sa mort. Depuis le temps, son costume a perdu ses franges et ses paillettes, ses grosses joues sont mangées par d’énormes favoris broussailleux et sa banane aurait besoin d’une planète de gomina, mais sa présence magnétique est intacte, tous les regards se tournent vers lui. Silence sidéral.


Elvis Presley
- Are You Lonesome Tonight
Page : 376
Are You Lonesome Tonight
Votre vote :

Note globale :

Nombre d'écoutes : 420

Extrait du livre :
Elvis leur sert son fameux déhanché, s’approche d’eux, salue Denis d’un petit signe de la main, fait une légère courbette devant Sophie en chantonnant Are You Lonesome Tonight. Il a l’haleine chargée et son caleçon est probablement passé du côté obscur, mais fuck, c’est Dieu quoi, respect.


< RETOUR